L'ÉCRITURE EST FATIGANTE ET GÉNÈRE UNE MAUVAISE GESTION DE L'ÉNERGIE

Le but de la rééducation de l’écriture est d’obtenir le maximum d’efficacité avec le minimum d’effort de sorte que le fait d’écrire devienne un automatisme qui permet d’être libre de s’intéresser à ce que l’on apprend.
Le jeune à l'écriture fatigante dépense une forte énergie pour écrire et n'est plus disponible pour les autres disciplines.

 

GRAPHOTHERAPIE PARIS - Corinne Desbornes
4 Cour Saint Pierre - 75017 Paris
☏ 06 82 31 48 85 - 01 42 94 22 90