L'observation de la motricité fine

La main améliore sa stabilité vers 5-9 ans. Entre 7 et 12 ans le redressement de la posture se produit en même temps que l'allègement de l'appui du poignet et de l'ant-bras et que l'assouplissement général.
La crispation fait place à la tonicité. La meilleure utilisation du tonus permet d'acquérir plus d'aisance, de soupless et de rapididté.
Le graphothérapeuthe évalue l'adresse de la motricité fine de l'enfant par le découpage, la dextérité pour manier divers instruments (règle, compas...), le comportement....

Retour